Chercher un hôtel

Date picker
Chambre 1
Chambre 2
Chambre 3
Chambre 4
Chambre 5
Chambre 6
Chambre 7
Chambre 8
Chambre 9

Plus de critèresMoins de critères
(code promo, IATA,...)

Premiere Classe

  • Wifi gratuit Wifi gratuit
  • Chambre avec douche Chambre avec douche
  • Parking fermé gratuit dans l'hôtel Parking fermé gratuit dans l'hôtel

Le Prix Le Plus Bas

Pourquoi réserver sur PREMIERECLASSE.COM

  • Meilleur prix garanti test
  • Pas de frais d'annulation
  • Paiement en ligne sécurisé
  • Disponibilité en temps réel
  • Services exclusifs
  • Service direct check-in

Réserver un hôtel pas cher à Compiègne

Pour des vacances ou un week-end de détente et de visites, mettez le cap sur Compiègne avec les hôtels Première Classe.

Trier la liste par: Marque Distance Prix
  • Best Price

à partir de EUR 36

Valable le 29 septembre 2017

PREMIERE CLASSE COMPIEGNE - Jaux
4 km du centre ville
Climatisé Accès handicapés Parking fermé gratuit dans l'hôtel PETS ACCEPTED

Votre hôtel Première classe de Compiègne Jaux est idéalement situé pour profiter des (...) voir la fiche de l'hôtel

loading following hotels
Découvrir d'autres hotels du groupe Louvre Hôtels pour cette destination
  • Best Price

à partir de EUR 64

Valable le 06 octobre 2017

KYRIAD COMPIEGNE
2 km du centre ville
Canal+

L’hôtel KYRIAD de Compiègne, 3 étoiles, est situé à 10 minutes en voiture du centre v (...) Voir la fiche de l'hôtel

  • Best Price
  • Hôtel rénové

à partir de EUR 59

Valable le 06 octobre 2017

CAMPANILE COMPIEGNE
3 km du centre ville

BIENVENUE A L’HOTEL CAMPANILE COMPIEGNEUn hôtel 3 étoiles à Compiègne, entièrement ré (...) Voir la fiche de l'hôtel

Compiègne, sous-préfecture de l’Oise en Picardie existe dès l’époque gallo-romaine. A cette période, la cité est alors un lieu de passage pour le franchissement de l’Oise. Au Moyen Âge, une basilique est érigée, qui devient par la suite l’abbaye Saint-Corneille. C’est dans cette abbaye que Louis II est sacré Roi de France. Au cours des siècles suivants, la ville est un centre politique que Charles le Sage choisit pour réunir les Etats généraux lors des luttes de pouvoir qui l’opposent à Etienne Marcel, en 1357. Au XVIIIème siècle, la ville signe les traités qui décident le rattachement de la Corse au royaume de France, puis accueille Marie-Antoinette alors qu’elle arrive en France.

Au XIXème siècle, la réputation de noblesse de Compiègne continue de faire du château un lieu où l’on reçoit dignitaires et hauts personnages. De même au XXème siècle, c’est dans un train à proximité de la ville qu’est signée l’armistice de 1918 entre France et Allemagne. C’est aussi Compiègne que choisira le maréchal Pétain pour établira son quartier général, avant de rencontrer Hitler à l'endroit où fut signé l’armistice de 1918 pour accepter de signer la cessation des hostilités en 1940. Riche de son passé royal, Compiègne est une ville qui combine visites et cadre naturel préservé.

Un séjour de deux jours
Un court séjour à l'hôtel Première Classe de Compiègne - Jaux permet de découvrir les monuments principaux de la ville, avec en premier lieu son célèbre Château : il en reste quelques vestiges de l’époque médiévale, notamment des remparts, mais le corps du château actuel fut largement rebâti. Le parc du château est idéal pour des promenades au cœur d’un domaine préservé. On pourra également découvrir les édifices religieux au fil des rues de la cité : la chapelle Saint-Nicolas, l’église Saint-Jacques érigée dès le XIIIème siècle, l’église Saint-Antoine ou encore le cloître de l’ancienne abbaye Saint-Corneille. Par ailleurs, la forêt de Compiègne offre un cadre naturel agréable pour les promenades. On pourra également visiter le Haras de Compiègne dont la réputation n’est plus à faire. Enfin, rappel important de l’histoire tragique de la Seconde Guerre mondiale, la Camp de Royallieu abrite le Mémorial de l’internement et de la déportation.

Un séjour d’une semaine
Lors d’un séjour d'une semaine passé à Compiègne, vous aurez l’occasion de découvrir la ville et son architecture, ainsi que de vous promener dans et autour de la cité, avant de visiter d’autres villes de la région. Le château de Compiègne ainsi que son parc sont parmi les visites marquantes de la ville. Par ailleurs, d’autres édifices d’intérêt occupent les rues : l’Hôtel de Ville par exemple, qui date du tout début du XVIème siècle, le théâtre impérial, l’ancien grenier à sel, bâti en 1784, ainsi que plusieurs hôtels particuliers, tels l’Hôtel des Rats, du Four et du Mess. Le haras de Compiègne témoigne de la tradition équestre qui anime la ville.Par ailleurs, deux musées constituent des visites intéressantes : le musée Antoine Vivenel, qui présente des collections d’art et d’archéologie, avec notamment une série de céramiques grecques de premier ordre, et le musée de la figurine historique. Vous pourrez aussi vous promener en forêt de Compiègne et voir la clairière de Rethondes où furent signés les armistices de 1918 et 1940.

Un séjour en famille
Une visite familiale en Picardie, dans la ville de Compiègne, est l’occasion de mêler découverte du patrimoine historique et naturel de la région. Le château et son parc constituent une visite pour toute la famille, tout comme le Haras de Compiègne. La forêt ainsi que les sentiers de randonnée avoisinants sont également appréciés des promeneurs. On peut également se rendre sur les plages picardes et s’y balader, à pied ou à vélo. En été, ajoutez à ce programme une baignade vivifiante. En vous rapprochant de Paris, vous pourrez visiter la ville de Chantilly et son château. Plus au nord, c’est la ville d’Amiens qui domine les environs. La piscine et d'autres infrastructures municipales offrent aussi des possibilités d'activités variées.

Transports
On accède à Compiègne par l’autoroute A1 qui relie Paris à Lille, et permet de se rendre dans la capitale en 50 minutes. L’aéroport Roissy Charles de Gaulle est lui situé à 35 minutes de Compiègne et l’aéroport de Beauvais à 45 min. La gare de Compiègne dessert les villes de la région, ainsi que Paris en 40 minutes (arrivée à Gare du Nord). Sur place, on peut se déplacer très facilement grâce aux six lignes de bus entièrement gratuites en semaine et hors saison, du réseau TIC. La ville compte également de nombreuses pistes cyclables qui constituent un réseau de plus de 65 kilomètres.

Gastronomie
Spécialité typique de la ville, les Picantins de Compiègne sont constitués de chocolat et nougatine dont la recette exacte est un secret bien gardé. Ces Picantins sont en réalité trois personnages que l’on retrouve sur le beffroi de l’Hôtel de Ville. On peut aussi déguster la tarte flamiche, une tourte aux poireaux, la ficelle picarde, cette crêpe aux champignons et jambon dorée au four. Spécialité de la Somme partagée par Compiègne, le pâté de canard d’Amiens, ainsi que le macaron d’Amiens qui est confectionné avec de la pâte d’amande, des fruits et du miel.

Evénements
Le 1er Mai, la fête du Muguet a lieu à Compiègne, accompagnée de concerts, défilés musicaux et du défilé des trois géants de la ville. Les fêtes Jeanne d’Arc ont lieu généralement fin mai : elles rassemblent de nombreuses personnes venues avec leurs costumes d’époque pour deux journées de festivités et de reconstitution historique. Le Festival des Forêts propose des concerts de musique classique dans des lieux d’exception telle la forêt de Compiègne. Le programme annuel compte également le Festival du Film Historique, ainsi que la Foire aux Fromages et aux Vins qui rassemble plus d’une centaine d’exposants au mois de mai.

Fait intéresssant
Les Carmélites de Compiègne sont entrées dans l’histoire de façon tragique. Ces religieuses cloîtrées sont tout d’abord expulsées du couvent en 1792, alors que les autorités révolutionnaires s’emparent des biens de l’église. Dispersées dans différentes maisons de la ville, elles sont arrêtées en 1794 puis condamnées à mort sous prétexte qu’elles auraient comploté contre la Révolution. A cette époque, durant la Terreur, les ordres religieux sont particulièrement touchés, accusés de fanatisme et soupçonnés d’être contre-révolutionnaires. Elles seront guillotinées en juillet 1794 ; en se dirigeant vers la guillotine, toutes entonnent des cantiques, ce qui produit une forte impression sur le public rassemblé sur ce qui est alors la place du Trône. Leur vie inspira certains artistes, notamment Georges Bernanos dans ses Dialogues des Carmélites, et Francis Poulenc pour son opéra Les Dialogues des Carmélites en 1957.

Liens utiles
Ville de Compiègne : www.agglo-compiegne.fr
Office du Tourisme de Compiègne : www.compiegne-tourisme.fr
SNCF : www.voyages-sncf.com
Aéroports de Paris : www.aeroportsdeparis.fr
Réseau de transports en commun de Compiègne : www.agglo-compiegne.fr/TIC.aspx